DIMENSION GENRE

Budgétisation Sensible au Genre

Lancée en 2003, la Budgétisation Sensible au Genre est pilotée par le ministère des Finances et de la Privatisation avec le soutien de l’UNIFEM. Elle a pour objectifs, notamment de :


  • - Rendre les politiques publiques et les pratiques budgétaires transparentes et efficaces afin de réduire les multiples dimensions de la pauvreté et les inégalités différenciées selon le genre;
  • - Institutionnaliser la dimension genre dans les pratiques de gestion des ressources humaines, de renforcement de capacités, de gestion des connaissances et de communication institutionnelle.

Stratégie nationale pour l’équité et l’égalité entre sexes

La stratégie nationale pour la promotion de l’équité et de l’égalité entre les sexes par l’intégration transversale de l’approche genre dans les politiques et les programmes de développement stratégie a pour principale finalité la réduction des disparités entre les deux sexes, tant en matière de droits, d’accès aux ressources et d’opportunités économiques, qu’en terme d’influence politique.


Après une présentation des enjeux liés aux inégalités fondées sur le genre, la stratégie s’attache à proposer des réponses adaptées aux diverses formes de discrimination entre les deux sexes dans le contexte marocain.


Déclinée en une vision, deux objectifs stratégiques et cinq niveaux d’articulation, cette stratégie n’a pas pour ambition de se substituer aux diverses initiatives sectorielles et aux efforts déployés par divers acteurs dans le domaine du genre ; elle vise, au contraire, à donner un cadre général destiné à être traduit sous forme de plans d’action par les acteurs concernés, et ce pour atteindre les objectifs stratégiques d’équité et d’égalité aux niveaux suivants:


  • - Les droits civils ;
  • - La représentation et la participation à la prise de décision ;
  • - Les droits sociaux et économiques ;
  • - Les comportements sociaux et individuels;
  • - L’ancrage institutionnel et politique.

l'Association Marocaine pour la Promotion de la Femme Rurale (AMPFR)

l'Association Marocaine pour la Promotion de la Femme Rurale (AMPFR) est créée pour offrir aux femmes rurales un appui dans différents domaines qui correspondent aux multiples activités et compétences de ses membres actifs. Elle compte jouer un rôle de mobilisation des volontés politiques nationales et internationales, selon une vision qui considère les femmes rurales comme les parties prenantes et les bénéficiaires directes de toutes les politiques et de tous les programmes et projets de développement.


En vue de participer à l'amélioration de ces indicateurs socio- économiques relatifs à la femme rurale, l'AMPFR s'est fixé des objectifs généraux pour la réalisation de son programme d'actions :


  • - La lutte contre l'analphabétisme
  • - L’encouragement de la scolarisation de la petite fille dans le milieu rural
  • - Le développement des moyens d'information de masse pour une plus grande prise de conscience des droits de la femme marocaine,
  • - L'amélioration des conditions de vie et du travail de la femme rurale
  • - L'insertion de la femme rurale dans des métiers adaptés à son environnement socio-économique
  • - La conception et la mise en place des projets générateurs de revenus pour la femme et la jeune fille rurale

Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH)

Vision et objectifs L’Initiative Nationale pour le Développement Humain, lancée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI le 18 mai 2005, vise la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale à travers la réalisation de projets d’appui aux infrastructures de base, projets de formation et de renforcement de capacités, d’animation sociale, culturelle et sportive ainsi que la promotion d’activités génératrices de revenus et d’emplois.


De par son originalité et son aspect novateur, l’INDH se fonde sur une nouvelle philosophie et un nouveau style de management. Dans ce cadre, elle focalise sur un socle de valeurs à savoir, la dignité humaine, la confiance des marocains en soi et en l’avenir de leur pays et la participation de la population concernée à travers le diagnostic participatif et la déclinaison des besoins exprimés en projets. De plus, la bonne gouvernance et la pérennité s’ajoutent à ces valeurs qui confortent une gouvernance intelligente, démocratique, et qui donne la possibilité à tous les acteurs du développement de s’impliquer fortement dans le processus de prise de décision de la chose publique.